Lettre aux Amis des Frères Carmes Déchaux

    News & Newsletters.
Nous contacter par mail
    Newsletter 3 - Decembre 2006

Sommaire :

Editorial

Chers amis,

Si vous appréciez cette lettre d'information que nous avons lancée, n'hésitez pas à la faire connaître en la diffusant par courriel à vos correspondants qui pourraient être intéressés. Chacun peut aisément s'inscrire en ligne pour la recevoir. Bonne lecture !

Vivre le temps de l'Avent avec Elisabeth de la Trinité

Nous entrons dans le temps de l’Avent, préparation à Noël. Or ce temps d’attente joyeuse de la naissance du Sauveur et de son retour, a fasciné la bienheureuse Elisabeth de la Trinité, carmélite dont nous fêtons cette année le centenaire. Pourquoi ? Tout simplement parce que, pour elle, ce qu’a vécu Marie entre les premiers instants de l’Incarnation et la naissance à Noël est ce que nous sommes appelés à vivre, dans la foi que nous sommes Temple du Seigneur, qu’Il demeure en nous, invitation à adorer ce Dieu caché au plus profond de notre cœur.

Elisabeth écrit : " Il me semble que l'attitude de la Vierge durant les mois qui s'écoulèrent entre l'Annonciation et la Nativité est le modèle des âmes intérieures, des êtres que Dieu a choisis pour vivre au-dedans, au fond de l'abîme sans fond. Dans quelle paix, dans quel recueillement Marie se rendait et se prêtait à toutes choses! Comme celles qui étaient les plus banales étaient divinisées par elle! Car à travers tout la Vierge restait l'adorante du don de Dieu ! Cela ne l'empêchait pas de se dépenser au-dehors lorsqu'il s'agissait d'exercer la charité " Et elle ajoute pour nous : " Il est en nous. Oh! Tenons-nous tout près de Lui, en ce silence, avec cet amour de la Vierge; c'est comme cela que nous passerons l'Avent, n'est-ce pas ? "

Revenir au sommaire

L'année du centenaire d'Elisabeth de la Trinité

 A savoir…

Si vous voulez découvrir davantage la belle figure d’Elisabeth, nous vous invitons à consulter le site www.elisabeth-dijon.org.

Un beau DVD intitulé " A la Lumière, à l’Amour, à la Vie " sur sa vie et son message réalisé par le Père Claude, de notre couvent de Trois Rivières au Québec, est disponible en France aux Éditions du Carmel.

 

Colloque sur Elisabeth

Un colloque sur Elisabeth s’est tenu à l’Institut Notre Dame de Vie, les 11 et 12 novembre 2006, sur le thème " Elisabeth de la Trinité : l’aventure mystique ", organisé conjointement par l’Institut Jean de la Croix, dont s’occupe notre frère Stéphane Marie Morgain, et le Studium de Notre Dame de Vie. Le Père Jean Clapier du couvent de Montpellier en a été la cheville ouvrière.

Ce fut un très beau temps de partage et de prière. Vous pouvez retrouver toutes les conférences sur le volume 5 de la collection Recherches Carmélitaines aux Éditions du Carmel. Au cours de la veillée du 11 novembre au soir, Véronique Japiot de l’Institut Notre Dame de Vie, nous a aidé à prier avec un beau spectacle de danse intitulé " Elisabeth de la Trinité : c’est parce qu’Il m’a trop aimée ". Cette veillée de prière sera redonnée à Dijon, à la paroisse Elisabeth de la Trinité, le 11 mars 2007.

 

Quelques dates de cette année du centenaire

Dimanche 11 mars 2007 : spectacle de danse et de prière à Dijon. Contact : Danse la vie,
29 rue Louis Gain, 49100 Angers, France, Tél. : (33) 02 41 86 13 82.

Samedi 2 et dimanche 3 juin 2007 : Rencontre spirituelle à la Madone, au sanctuaire Notre Dame du Cap (Québec), organisée par nos frères du couvent de Trois Rivières.

Dimanche 3 juin 2007 : clôture de l’année du centenaire. Messe présidée par Mgr Minnerath à la Cathédrale de Dijon Renseignements couvent des carmes de Trois Rivières.

Revenir au sommaire

Nouvelles ordinations

Comme nous vous l’avions annoncé, nous avons eu la joie célébrer la profession solennelle de nos frères Armand et José, au Broussey, près de Bordeaux en France, le 7 octobre dernier.

Nos deux frères seront ordonnés diacres le 9 décembre prochain, au couvent de Montpellier, en vue de devenir prêtres.

Nous les confions à vos prières, en rendant grâce au Seigneur pour le don qu’Il nous fait.

 

 

 

Revenir au sommaire

Une mission très éprouvée : les frères carmes de Bagdad en Irak

Les frères carmes de la Province de Paris sont présents à Bagdad en Irak. Cette fondation qui date du XVIIe siècle est actuellement confrontée durement à la situation catastrophique du pays. La mort est partout. Les décès, les enlèvements, les victimes d’attentas laissant tant d’innocents estropiés ou mutilés, usent nos frères qui continuent leur mission de prière et d’apostolat.

Des jeunes sont entrés, certains viennent de faire professions. D’autres désirent entrer mais ont peur de venir à Bagdad.

Les médias ne rendent pas compte de l’ampleur du drame du pays. Le couvre feu est permanent. Les frères étudiants ne peuvent plus continuer leurs études et poursuivent leur cheminement comme s’ils étaient revenus au noviciat.

Les frères envisagent de se replier dans le nord du pays, moins dangereux. Ils se confient à vos prières.

Revenir au sommaire

Deux livres marquants

Deux livres sortis récemment aux Presses de la Renaissance sont à signaler. Vous pouvez les commander aux Éditions du Carmel.

Mgr Jean-Benjamin Sleiman, Dans le piège irakien, Le cri du cœur de l’archevêque de Bagdad, Presses de la Renaissance, 186 p..., 16 ¤.

Le premier a été écrit très courageusement par un frère carme, Mgr Jean Benjamin Sleiman. Devenu évêque latin de Bagdad, en Irak, confronté à toutes les difficultés et souffrances de ce pays, il ose dénoncer ce que beaucoup ne savent pas ou n’osent pas dire, en particulier sur les persécutions des chrétiens. A lire et à faire connaître.

Titulaire du siège archiépiscopal des latins de Bagdad depuis 2001, Mgr Sleiman est un témoin privilégié du chaos dans lequel est sombré l’Irak depuis l’offensive américaine de mars 2003 ayant provoqué la chute du régime de Saddam Hussein. En s’appuyant sur d’innombrables choses vues et entendues, il décrit la condition terrifiante dans laquelle vivent aujourd’hui les chrétiens du pays aussi appelé " des deux fleuves " (par référence au Tigre et à l’Euphrate qui le traversent), accablés de mélancolie et tenaillés par la peur. Marginalisés par la nouvelle Constitution qui fait de la charia (loi islamique) l’unique source du droit, persécutés par les tenants d’un islam rigoriste qui obligent même les chrétiennes à se voiler, cibles privilégiées des preneurs d’otages qui profitent de leur vulnérabilité pour exiger des rançons énormes, considérés par les musulmans comme les complices d’un Occident " chrétien " qui ne les comprend pourtant pas, les disciples du Christ n’ont qu’une envie : fuir leur pays.

Le cœur de l’ouvrage de Mgr Sleiman est la mise en lumière de la tragédie de la dhimmitude. Forgé à partir du mot arabe dhimma (" protection "), ce néologisme sert à désigner le statut qui est réservé aux chrétiens nationaux de pays régis par l’islam. Les musulmans le présentent généralement comme la preuve de la " tolérance " de leur religion alors que cette protection est assortie de discriminations et d’injustices. En Irak, les chrétiens ont tellement intériorisé leur situation de citoyens inférieurs qu’ils sont devenus des victimes consentantes.

Des pages tristement intéressantes, d’une finesse inaccoutumée, sont consacrées à ces aspects trop méconnus de l’existence chrétienne en Irak. L’auteur s’attache aussi à démystifier la légende selon laquelle Saddam Hussein aurait réservé un traitement de faveur aux chrétiens, expliquant au passage ce que la laïcité irakienne avait alors de faux malgré l’idée contraire répandue en Occident. Natif du Liban et religieux dans l’Ordre des carmes déchaux, donc à la fois Oriental et Occidental, et titulaire d’un doctorat en anthropologie sociale et culturelle de la Sorbonne, Mgr Sleiman met tous ces atouts au service d’un diagnostic vrai et d’un cri déchirant.

Annie Laurent

Source : Œuvre d’Orient

Conrad de Meester, Elisabeth de la Trinité, biographie, Presses de la Renaissance, 741 p., 27 €.

Le second est la biographie d’Elisabeth de la Trinité, qui paraît à point nommé pour le centenaire. Ce gros livre de 700 pages est le résultat du travail depuis près de 25 ans du Père Conrad de Meester, carme de la Province de Flandres, en Belgique. Une mine d’or pour découvrir ce beau visage du Carmel.
En quatrième de couverture, on peut lire :
"Je vais à la Lumière, à l'Amour, à la Vie" sont les ultimes paroles prononcées par Élisabeth de la Trinité sur son lit de mort, le 9 novembre 1906, au carmel de Dijon. Elle a vingt-six ans. Elle meurt véritablement consumée d'amour pour le Christ, après des mois de souffrances physiques et morales.

Née à Bourges en 1880, Premier Prix de piano à treize ans, cette jeune artiste est aussi une amie incomparable pour ses proches. Elle entre au carmel de Dijon le 2 août 1901 et s'y épanouit dans le silence de la contemplation, rayonnant du bonheur d'un total oubli de soi. Après la traversée d'une nuit spirituelle, elle fait sa profession religieuse en 1903, puis rédige le 21 novembre 1904 sa prière "Ô mon Dieu, Trinité que j'adore", célèbre depuis dans tout le monde chrétien. Jean-Paul II la béatifie le 25 novembre 1984. "La structure de son univers spirituel, le contenu et le style de sa pensée théologique sont d'une densité et d'une consistance sans faille" (Hans Urs von Balthasar). La palette de sa doctrine spirituelle est large, d'une rare richesse et d'une grande actualité.

Elle est "un guide sûr" (Jean-Paul II) pour apprendre à vivre en intime communion avec Dieu au coeur de la vie quotidienne moderne. Elle est l'exemple d'un amour qui apporte un bonheur profond et durable. Dans le dialogue interreligieux contemporain, elle est un témoin extraordinaire de la Trinité. Cette grande biographie permettra au lecteur de découvrir le coeur même de cette personnalité attachante, sensible et si proche de nous. Puissant prophète de la Présence de Dieu en tout être humain, Élisabeth invite les pèlerins de l'Absolu à s'ouvrir éperdument "à la Lumière, à l'Amour, à la Vie".

Revenir au sommaire

La Lettre aux Amis

Une prochaine Lettre aux Amis paraîtra en octobre. Pour la recevoir par courrier, il suffit de vous inscrire. Les lettres sont aussi disponibles en ligne sur un site Internet. N'hésitez pas à consulter les anciens numéros déjà parus. Si vous souhaitez nous aider, vous avez tous les renseignements sur ce lien, pour les bienfaiteurs de France. Pour la Suisse ou le Québec il vous suffit de contacter le couvent de Fribourg ou de Trois Rivières.Fribourg ou de Trois Rivières.

Revenir au sommaire

 

La Lettre aux Amis

Elle est disponible en ligne sur un site Internet. N'hésitez pas à consulter les anciens numéros déjà parus. Le prochain numéro paraîtra en octobre. Si vous souhaitez nous aider, vous avez tous les renseignements sur ce lien, pour les bienfaiteurs de France. Pour la Suisse ou le Québec il vous suffit de contacter le couvent de Fribourg ou de Trois Rivières en utilisant le lien suivant : Nous contacter.

Revenir au sommaire

Quelques sites à visiter :

Le site du Carmel en France a fait "peau neuve" et s'enrichit régulièrement. N'hésitez pas à le consulter. Vous y trouverez une rubrique sur les Carmes du Sud de la France.

Le site du Carmel au Québec, déjà bien connu de beaucoup d'entre vous.

La lettre aux Amis des frères Carmes de la Province d'Avignon Aquitaine.

Les Editions du Carmel, publiant des livres et revues de spiritualité carmélitaine. Un catalogue de l’ensemble des livres édités peut être demandé aux Editions (33 avenue Jean Rieux 31500 Toulouse. Tél. 05 62 47 16 86. Fax. 05 62 47 16 68) ou consulté sur le site www.editionsducarmel.fr

Parlez vous polonais ? Si oui, n’hésitez pas à découvrir le site de nos frères carmes de la Province de Cracovie, site qui a reçu le premier prix de tous les sites chrétiens de Pologne !

Le site sur Elisabeth de la Trinité, en cette année du centenaire

Contact :
Lettre aux Amis
10 bis rue Moquin Tandon
34090 MONTPELLIER
FRANCE
Pour nous contacter par mail, cliquez ici.

Cette lettre est diffusée gratuitement par courrier électronique. Si vous trouvez cette lettre intéressante, faites en profiter vos amis en la leur transférant. Ils peuvent s'y abonner en ligne. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette lettre, il vous suffit de renvoyer un mail, en indiquant "désinscription" dans l'objet.

Revenir au sommaire
Comment nous aider !
  • En nous communiquant les coordonnées de personnes susceptibles de nous soutenir.
     
  • En adressant vos dons à Lettre aux Amis, 10 bis rue Moquin-Tandon, 34090 Montpellier.
     
  • Pour un don avec reçu fiscal, libellez votre chèque préférentiellement à l’ordre de FNPSSCF (Fondation Nationale pour la Protection Sanitaire et Sociale du Clergé de France) ou bien à l’ordre de la Fondation des Monastères.
     
  • Pour un don sans reçu fiscal, libellez votre chèque à l’ordre de Province d’Avignon-Aquitaine de l’Ordre des Carmes Déchaux.
     
  • Nouvelles dispositions fiscales: 66 % de votre don avec reçu fiscal est déductible de votre impôt à hauteur de 20 % de votre revenu imposable

Lettre aux Amis de la Province d’Avignon-Aquitaine
10 bis rue Moquin Tandon, 34090 Montpellier
Tél: 04 99 23 24 96 Fax: 04 67 52 98 79