Qui sommes nous ?
vocation des Carmes Vocation des Carmes.
Une vocation de contemplation et d'apostolat.

Les Carmes dans le monde Les Carmes dans le monde.
A la découverte de la famille du Carmel dans le monde entier.

Notre Province Notre Province.
Présentation de la Province et de son histoire.

Les couvents Les couvents.
Les 7 couvents de la Province et leurs frères.

Jalons de l'histoire des Carmes Jalons de l'histoire des Carmes.
De la naissance en Terre Sainte, en passant par la Réforme en Espagne, à la présence sur les 5 continents à nos jours.
    Jalons de l'histoire des Carmes.

La naissance en Terre Sainte :

Le Mont CarmelL'Ordre du Carmel naquit au début du XIII° siècle d'un petit groupe d'ermites qui se rassemblèrent au mont Carmel, non loin de la frontière actuelle entre Israël et le Liban, au bord de la mer, pour y vivre à l'imitation de la Vierge Marie et du prophète Elie. Ils se consacraient à la méditation de la Loi du Seigneur dans la prière, la solitude, le travail manuel, la pénitence et la pauvreté. Ils furent obligés d'abandonner ce qui avait été le berceau de l'Ordre, car à cette époque des Croisades, l'insécurité régnait en Terre Sainte pour les chrétiens. Ils se réfugièrent dans leurs divers pays d'origine : Sicile, Angleterre, Province dans le sud de la France, Italie, et à partir de là, ils se répandirent peu à peu dans une bonne partie de l'Europe. Des circonstances aussi mouvementées entraînèrent comme conséquence une modification importante de leur genre de vie : d'ermites qu'ils étaient auparavant, ils s'assimilèrent peu à peu aux Ordres mendiants, dont font partie les franciscains ou les dominicains, habitant de préférence au coeur des villes et s'adonnant à la vie apostolique en union intime avec la vie contemplative. Ils se vantaient d'être fidèles en cela à leurs modèles de toujours, Marie et Elie.

Pour en savoir plus sur les origines de l'Ordre...

L'apparition des Carmélites au XV° siècle :

Vers le milieu du XV° siècle, un nombre important de femmes qui s'étaient consacrées à Dieu en se rattachant d'une manière ou d'une autre à l'Ordre du Carmel, donnèrent naissance aux Carmélites. Parti d'Italie et des Pays-Bas, le mouvement gagna la Bretagne où la bienheureuse Françoise d'Amboise fonda en 1464 le carmel de Vannes, avec l'aide du bienheureux Jean Soreth, alors prieur général et réformateur de son Ordre des Carmes. C'est dans un de ces jeunes monastères de Carmélites que Teresa de Ahumada (Ste Thérèse d'Avila) entra à l'âge de vingt ans.

Bienheureuse Françoise d'AmboiseBienheureux Jean Soreth

La Réforme thérésienne :

En fondant le monastère de Saint Joseph d'Avila, sainte Thérèse était loin de penser qu'elle donnerait naissance à un Ordre masculin, issu de sa réforme. C'est pourtant ce qui arriva six ans plus tard, en 1568, à duruelo, en Espagne, avec les pères Antoine de Jésus et Jean de la Croix. Le nouveau Carmel masculin était né, à la fois contemplatif et apostolique, avec un accent mis sur l'oraison en commun (prière silencieuse d'une heure le matin et le soir) et des petites communautés fraternelles. Grâce au dynamisme puissant que les deux saints donnèrent à la nouvelle famille religieuse, celle-ci put se répandre avec une rapidité extraordinaire, en Espagne d'abord, puis en Italie, au Portugal, au Mexique, en France, et dans l'Europe. Il ne faudrait pas croire cependant que cette réforme s'étendit à tout l'Ordre. en fait, celui-ci poursuivit son propre chemin. En 1593, les deux branches se séparèrent pour former deux ordres distincts : l'ancienne oberrvance, communément appelée Grands Carmes, et la réforme thérésienne, ou Carmes Déchaux du fait que les frères s'étaient déchaussés pour mettre des sandales en signe de la réforme.

St Jean de la CroixSte Thérèse d'Avila

L'expansion :

Le Mont CarmelL'Ordre des Carmes Déchaux est aujourd'hui implanté dans les 5 continents. Il a suivi les implantations coloniales. Implanté très tôt au Mexique, des missionnaires espagnols fondèrent dans les Caraïbes puis en Amérique du Sud à la fin du XIX° et au  XX° siècle. L'arrivée des Carmes en Amérique du Nord est récente et liée à la première guerre mondiale. Aujourd'hui les frères sont implantés tant aux Etats Unis, qu'au Canada, où notre Province d'Avignon-Aquitaine a commencé à fonder en 1955. Le Mont Carmel, berceau de l'Ordre était tombé aux mains du Sultan musulman en 1291. Ce n'est qu'au XVII° siècle que le Père Prosper du Saint Esprit put rétablir une fondation sur le lieu d'origine. Le sanctuaire actuel du Mont Carmel accueille de nombreux pèlerins. Les fondations au Moyen Orient (Liban, Irak) datent de cette première expansion de l'Ordre hors des terres espagnoles au XVII° siècle. De même, la première maison en Inde fut fondée à Goa en 1620. L'Ordre est actuellement très vivant dans ce pays. Les fondations en Extrême Orient (Philippines, Japon, Australie, Corée, Taiwan, Indonésie, Singapour) datent du XX° siècle. La volonté de fonder en Afrique remonte à l'aube de la Réforme thérésienne. Mais la première maison du Congo ne dura que quelques années. Il fallut attendre une longue période avant le retour des Carmes en 1956. L'Ordre s'est peu à peu répandu dans divers pays d'Afrique (Burundi, Rwanda, Centre-Afrique, Cameroun, Burkina Faso, Malawi, Tanzani, Nigéria, Kenya, Afrique du Sud, Madagascar). Tout dernièrement, notre Province d'Avignon-Aquitaine vient de fonder au Sénégal.

D'après fr. Joseph Baudry